La nouvelle méthode de désignation des services essentiels risque de semer la confusion

Dans le cadre de toute ronde de négociations d’un nouveau contrat, toutes les unités de négociation doivent avoir des postes « désignés » comme étant essentiels à la « sûreté et à la sécurité du public ». Aucune grève légale ne peut avoir lieu sans une telle entente, et les employé(e)s qui occupent un tel poste doivent rester à leur poste de travail en cas de débrayage.