Une enquête détaillée de la chaine de télévision Global appuie notre position sur la salubrité et la sécurité des aliments

Une enquête-reportage de la Global TV reprend les inquiétudes du Syndicat de l’Agriculture soulevées par les compressions aux niveaux de la qualité et de la quantité des inspections des aliments. Cette enquête, intitulée Tainted lunch: Navigating gaps in Canada’s food safety system, a été diffusée la première semaine de juin. Un long article affiché ICI sur le site Web de Global TV résume bien les résultats de cette enquête. À la recherche de données dans le cadre des lois sur la liberté de l’information, Global s’est concentré sur l’épidémie de la bactérie e-coli de l’été dernier en Alberta. De la viande de porc contaminée avait en effet rendu malade plus d’une centaine de personnes, dont un grand nombre d’enfants frappés de problèmes rénaux. Les inspecteurs et inspectrices de la salubrité des aliments de cette province n’ont jamais trouvé la source de cette viande contaminée. Bien que dans ce cas les services d’inspection fédéraux n’étaient pas concernés, cette épidémie en Alberta a rappelé la terrible épidémie de la listériose de 2008 de Maple Leaf, et aussi celle de la bactérie e-coli de XL Foods de 2012. Dans ces deux cas, le système de salubrité et de sécurité des aliments n’est pas parvenu à trouver le problème à sa source, mettant ainsi en danger la population. Citant un récent sondage Ipsos selon lequel 78 pour cent des Canadiens et Canadiennes sont préoccupé(e)s par la salubrité des aliments qu’ils et elles consomment, le rapport de Global mentionne « qu’alors que les chaînes d’approvisionnement des aliments sont de plus en plus complexes, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) compte de moins en moins de...

Début des négociations à Ottawa pour l’équipe de l’ACIA

L’Équipe de négociation chargée de conclure une nouvelle convention collective pour les membres du Syndicat de l’Agriculture qui travaillent à l’Agence canadienne d’inspection des aliments, a entamé son travail à Ottawa, du 26 au 28 mai. Les membres de l’Équipe se sont réunis pour la première fois depuis leur élection à la Conférence nationale des négociations de l’ACIA. Leur première tâche est de préparer une trousse de revendications collectives afin de la présenter à l’employeur. Pour lire la mise à jour sur l’évolution des négociations, publiée à la fin de la première réunion de trois jours à Ottawa, allez ICI. Nous invitons fortement les membres à s’abonner à ces mises à jour de l’Équipe pour rester au courant, d’autant que cette ronde s’annonce difficile. La photo ci-dessus de l’Équipe de négociation de l’ACIA a été prise le 28 mai dernier. À l’exception de Jacques Rousseau qui était absent, les membres de l’Équipe sont les suivants : Eryn Butterfield; Rick Cormier; Richard Hilson; Bob Kingston; Terri Lee; Randy Olynyck; Marlene O’Neil et Karen Zoller. L’Équipe bénéficie par ailleurs de l’aide de Hassan Husseini (négociateur de l’AFPC) et de Bonnie Bates (agente de recherche de l’AFPC)....